spacer.png, 0 kB

Vidéos en ligne

 

Partenaires

Logo du Ministtère de l'Education Nationale
Logo de RFO
Logo de l'USEP
Logo de la Ligue de l'Enseignement

spacer.png, 0 kB
spacer.png, 0 kB
Accueil arrow La Martinique arrow La TransOcéane 2007
La TransOcéane 2007 en Martinique Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par La Martinique   
08-04-2007

Le bèlè est un genre musical dans lequel un chanteur mène la musique avec une voix qui porte, alors que se développe le dialogue entre les danseurs et le tanbouyé (joueur de tambour).


La question de l’origine du bèlè répond à une vraie problématique, liée au passé tumultueux de la Martinique.
En effet, diverses civilisations ont peuplé l’île, et elle a donc bénéficié d’apports culturels très divers.


De cette transplantation de la culture noire, de l’influence européenne et des contraintes du système esclavagiste naît une altération des traditions musicales africaines et leur modification donne naissance à de nouvelles expressions musicales. Le bèlè en est une.


La musique bèlè présente des traits musicaux issus de différentes cultures, et transformés pendant des générations.
De l’Afrique, elle a hérité des rythmes et de l’indissociabilité des chants et danses.

L’influence européenne est moins évidente dans la musique par rapport à d’autres répertoires comme la haute-taille. Mais dans la danse, elle semble évidente : le quadrille serait hérité du XVIIIème et se serait imposé comme modèle. Par contre, les figures chorégraphiques, la gestuelle et certains pas qui accompagnent les mouvements des danseurs trouveraient leur origine en Afrique. En dehors de la danse, il est difficile de déterminer les apports européens. La musique est pour l’essentiel basée sur les percussions, et le style des chants avec les répondeurs rappelle les formules africaines. En revanche, la mélodie des chants et la langue créole seraient issues du syncrétisme Europe-Afrique.

 
< Précédent   Suivant >
spacer.png, 0 kB
spacer.png, 0 kB
spacer.png, 0 kB