spacer.png, 0 kB

Vidéos en ligne

 

Partenaires

Logo du Ministtère de l'Education Nationale
Logo de RFO
Logo de l'USEP
Logo de la Ligue de l'Enseignement

spacer.png, 0 kB
spacer.png, 0 kB
Accueil arrow La Martinique
Présentation de La Martinique Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par La Martinique   
08-04-2007

Présentation de La Martinique

La Martinique, appelée aussi « Madinina », l’Ile aux Fleurs, est située idéalement au cœur de l’arc antillais (14° 40’N, 61°W) entre la Dominique au nord (40 Km) et Sainte Lucie au sud (30 Km), baignée par la mer des Caraïbes à l'ouest et l'océan Atlantique à l'Est.

D’une superficie de 1080 Km2, elle mesure 80 Km dans sa plus grande longueur et 39 Km dans sa plus grande largeur. Aucun point n’est distant de plus de 12 Km de la mer ! Montagnes abruptes, collines verdoyantes, plages au sable blanc ou noir constituent le paysage de l’île.

La Martinique bénéficie d’un climat de type tropical maritime qui se caractérise par la douceur des températures et une excellente ventilation.

De fin novembre à mi-juin, c’est la saison sèche, « le carême » ; de juin à décembre, la saison pluvieuse, « l’hivernage ». Les pluies sont plus ou moins marquées pendant les périodes de transition. Pendant « le carême », le temps est généralement beau, le flux des alizés régulier, les journées tièdes et l’air plutôt sec.


Comme d’autres îles des Antilles, la Martinique a probablement été peuplée, il y a 2 000 ans par les Arawaks, un peuple pacifiste exterminé quelque 1 000 ans plus tard, par les Caraïbes, entre autres, belliqueux et expansionnistes.

Christophe Colomb débarqua en Martinique lors de sa quatrième expédition en 1502 sur la plage du Carbet.

En 1635 Belain d’Esnambuc accosta au Carbet et entreprit la colonisation de l’île.

On fonda la ville du Fort-Royal, l’actuelle Fort-de-France, en 1669.

La canne à sucre se développa formidablement en fin de siècle. Pour faire face à la production, on fit venir des esclaves noirs d’Afrique et des galériens.

Suite à la révolte des noirs, l’esclavage fut aboli le 22 mai 1848.

Le 8 mai 1902, l’éruption de la Montagne Pelée détruisit entièrement la ville de Saint-Pierre, le « Petit Paris » des Antilles. Ses 30 000 habitants y périrent tous, à l’exception d’un seul (détenu en prison). Fort-de-France devint la capitale de l’île.

En 1946, la Martinique devint un département d’outre-mer français.La Martinique compte 411 000 habitants avec dans la capitale Fort-de-France une population d’environ 100 000 habitants.Du fait de ses origines diverses (Afrique, Europe, Caraïbes, Inde) cette population bénéficie d’un métissage ethnique, mais aussi d’un métissage culturel.



La diversité des paysages sur un territoire si petit, étonne toujours. La différence entre le nord de l’île, montagneuse, avec la Montagne Pelée qui culmine 1397 m, très humide et verdoyante, et le sud avec ses plages de sable blanc, un peu plus sèche.


 
spacer.png, 0 kB
spacer.png, 0 kB
spacer.png, 0 kB