spacer.png, 0 kB

Vidéos en ligne

 

Partenaires

Logo du Ministtère de l'Education Nationale
Logo de RFO
Logo de l'USEP
Logo de la Ligue de l'Enseignement

spacer.png, 0 kB
spacer.png, 0 kB
Accueil arrow La Nouvelle-Calédonie arrow La TransOcéane 2007
La TransOcéane 2007 en Nouvelle-Calédonie Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par La Nouvelle Calédonie   
08-04-2007

Pour donner le départ de la transocéane, la Nouvelle Calédonie a choisi le cricket.

Le cricket a été introduit dans le pacifique à la fin du XVIIIème siècle par les missionnaires anglo-saxons. De nombreuses populations se le sont approprié à leur manière. C'est une pratique bien ancrée dans le tissu social, l'USEP ne pouvait donc ignorer cette pratique qui de plus sert le "vivre ensemble".

Journal TV de RFO Nouvelle-Calédonie

Cette journée du 14 juin, dans plus de 30 écoles des trois provinces du territoire les enfants du cycle 3 pratiqueront cette activté, soit sous forme de rencontres pour les plus expérimentés, soit sous forme d'ateliers de découverte pour les autres. Cela représente environ 600 participants

A l'issue de la journée les photos réalisées sur les différents sites seront mises en ligne, ainsi que le règlement et des exercices, afin de permettre à ceux qui le souhaitent de pratiquer cette activité.

Jeudi 14 juin : Départ de la TransOcéane

Jeudi matin, dès 8h00, du nord au sud de la Grande Terre et des Iles tout le monde est sur le pont pour embarquer sur la TransOcéane.
Il faut dire que mardi RFO a fait un reportage pour annoncer l'évènement.

cameramanUne camerawoman de RFO est venue dans une école et a fimé des enfants qui s'entraînaient.

Parmi les Iles Loyautés, MARE a été la première a répondre présente à cette journée.Une centaine d'enfants se sont rencontrés lors de matches organisés par l'école de Mebuet et de l'école de Tadine.

Le cricket, tel qu'il est joué dans les îles, a été importé par les premiers missionnaires anglais venus s'implanter à Rôh, dans le Nord de Maré.En même temps que l'évangile est légué aux chefferies de Maré, le cricket sera également propriété des chefferies ce qui explique son incroyable expansion dans les îles.L'oeuvre d'évangélisation protestante vers la grande terre et les autres îles voisines du Pacifique continuera d'étendre ce sport.

L'arrivée récente du cricket international, vers la fin des années 80, génère des apports nouveaux dans ce sport qui est resté très longtemps un sport "traditionnel" aux Îles.80.

Noumea

A Nouméa, environ 300 enfants se sont retrouvés lors de matches ou d'ateliers d'initiation, jusqu'à 14h00, heure à laquelle un groupe s'est rendu à RFO radio pour transmettre le témoin à la Réunion, témoin symbolisé par un collier de coquillage et une batte de cricket.

Voici le témoignage d'une des enfants ayant participé à cette journée.


Le tour du monde en 24 heures.

L’ USEP, sport scolaire, organise le tour du monde en 24 heures. Les pays qui y participent sont : la Nouvelle-Calédonie, la Réunion, Mayotte, la Métropole, la Guyane, la Martinique, la Guadeloupe et la Polynésie.


Chacun d’entre eux doit organiser une rencontre sportive autour de jeux traditionnels. Il passera ensuite le relais au pays suivant grâce à la participation de RFO. C’est pour cela, qu’aujourd’hui, le 14 juin 2007, nous participons à la journée « cricket ».


Comme nous sommes qu’en début d’apprentissage, je ne connais que quelques règles :

Il y a toujours 2 équipes.

  • Le but des lanceurs est de toucher les guichets (3 piquets) pour éliminer l’un des deux batteurs de l’équipe adverse. Et de vite rattraper la balle, pour que l’équipe adverse ne gagne pas de point.
  • Le but des batteurs est de taper le plus fort possible, et gagner le maximum de points. Mais si le lanceur pose la balle sur le guichet avant que le batteur n’ait pu marquer son point, il perdra les points obtenus.
  • Le but des ramasseurs est d’attraper la balle le plus rapidement possible, et de la donner au lanceur.

Au cours de la journée, il y a eu plusieurs matchs de cricket.
J’ai participé à trois d’entre eux, malheureusement, je n’ai pas pu terminer le dernier, car je devais partir à la station de RFO, avec monsieur le directeur, José Marques, le conseiller pédagogique de l’USEP, et mes camarades.


studio  rfoQuand nous sommes arrivés à la station de radio, nous sommes allés dans le studio. Là, nous avons fait la connaissance d’Anne-Marie, l’animatrice. Elle nous a posé quelques questions en direct. Ensuite, José Marques a passé le relais à la Réunion. A la fin de l’émission, RFO nous a offert des cadeaux.


Nous sommes ensuite rentrés à l’école.
Cette journée était très amusante, mais aussi très fatigante. Elle nous a permis de découvrir le sport traditionnel de la Nouvelle-Calédonie : le CRICKET.


Emmanuelle ROUMAGNE.
CM2b - Ecole Gustave CLAIN
Dumbéa - Nouvelle-Calédonie

 
< Précédent   Suivant >
spacer.png, 0 kB
spacer.png, 0 kB
spacer.png, 0 kB