spacer.png, 0 kB

Vidéos en ligne

 

Partenaires

Logo du Ministtère de l'Education Nationale
Logo de RFO
Logo de l'USEP
Logo de la Ligue de l'Enseignement

spacer.png, 0 kB
spacer.png, 0 kB
Accueil arrow La Guyane arrow La TransOcéane 2009
La TransOcéane 2009 en Guyane Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par La Guyane   
19-03-2009
Ca y est, ils sont partis au bout du monde…
Après plusieurs semaines de préparation, plusieurs jours d’inquiétude et pour finir une impatience grandissante, ils sont partis.
Quel beau voyage. Ils étaient dans des classes différentes mais avec le même projet .Ils ont pris la route d’Awala-Yalimapo, autant dire comme le relais de la Transocéane, au bout du monde.
Partir avec l’USEP pour la Transocéane. Quelle rencontre !
Partir avec d’autres pour partager, c’est bien ça l’essentiel.
Partir de chez soi pour aller plus loin.
Partir à la rencontre des autres, s’amuser, jouer pour grandir.
Comme l’année passée, des élèves de l’est et de l’ouest du département se sont fixés rendez vous : la rencontre des jeux traditionnels sur la plage d’AwalaYalimapo village amérindien qui borde l’océan Atlantique.
Les élèves de l’école Balata Abriba de Matoury et de Maude Nadire de Macouria ont pris le bus pour plus de trois heures de route vers leur destination. Pour ces enfants, ce voyage est une vraie aventure. Les limites du village ne sont que très rarement franchies. Alors partir à plus de 300 km de la maison !
Au programme de la sortie, il y a les rencontres des jeux amérindiens mais pas seulement. Les enfants sont partis deux jours et ont découvert un site unique au monde.
 

 
Avant de pratiquer les jeux le lendemain de leur arrivée, ils ont découvert le trésor des lieux.
Sur la plage d’Awala, les tortues les plus grosses du monde. Elles ne s’embarrassent pas du regard curieux et stupéfait des enfants pour réaliser cette prouesse : traverser les océans pour venir cacher leurs œufs sous le sable des plages guyanaises.
Après cela les enfants ont regagné leur carbet où était tendu leur hamac pour récupérer des émotions de cette première journée.
Au petit matin, jour du passage du relais de la Transocéane, les yeux étaient encore plein de sommeil mais il fallait être prêt pour recevoir les appels du Maroc et de l’Hexagone.
 

 
Au moment où les élèves de Saint Laurent sont arrivés pour participer aux jeux avec leurs camarades de l’est il était temps de réceptionner le relais.
 

 
La Loire Atlantique et Le Finistère nous ont appelés et les enfants du Maroc furent aussi au rendez vous.
Des élèves restés à Cayenne ont reçu aussi le relais d'une classe du Maroc. C'est Chanel de l'école M. Saba qui tenait le telephone et tous les copains écoutaient.
 

 
Le relais était entre nos mains et à nous la responsabilité de continuer sa course autour de la planète.
Dans une ambiance conviviale les jeux se sont enchaînés sur la plage d’Awala.
Entre deux ateliers, le moment venu, nous avons passé le relais à nos voisins de la Guadeloupe comme l’année dernière. La matinée s’est poursuivie dans la bonne humeur.
 

 
Les enfants de l’est et de l’ouest étaient tous heureux d’avoir vécu ce moment particulier. Après un pique-nique, nous nous sommes dit au revoir et sans aucun doute à l’année prochaine.
Au revoir la plage paisible d’Awala et ses tortues qui étaient peut être déjà là lors de la création de l’USEP il y a 70 ans.
 
< Précédent   Suivant >
spacer.png, 0 kB
spacer.png, 0 kB
spacer.png, 0 kB